LA RECOLTE

Période durant laquelle la région vit l’effervescence de la cueillette faite manuellement en champagne.

Cette partie du travail est dirigée par Dominique qui avec du personnel consciencieux et fidèle à notre maison donne le meilleur d'eux mêmes pour sélectionner et acheminer jusqu'à notre pressoir des raisins gorgés de soleil, sains, et d'une maturité parfaite.

LA RECOLTE
Image 1 / 6

LE PRESSURAGE

Le pressurage s'effectue sur l'exploitation sous la direction de Pascal. Aussitôt cueilli le raisin est réceptionné à notre centre de pressurage, chargé dans des pressoirs nouvelle génération, deux pressoirs de 8000 kgs et un pressoir de 6000 kgs qui permettent d'allier tradition et modernisme. Au fil du pressurage, grâce à la typicité d’une parcelle, à la qualité d’une vieille vigne, des jus différents aux arômes prometteurs sont recueillis avec précaution.

Le moût est conservé dans notre cuverie ou il va subir toutes les transformations nécessaires à l'élaboration de grands champagnes.

LE PRESSURAGE
Image 1 / 7

L'ELABORATION DU VIN

La Fermentation  alcoolique s'effectue dans des cuves en inox thermo-régulées.
Celle-ci achevée les vins vont être conservés dans les cuves 3 à 4 mois.

Après plusieurs soutirages, (précipitation naturelle des résidus de fermentation) toutes les cuves vinifiées séparément vont ainsi exprimer leur potentiel aromatique, ce  qui permettra d’obtenir avant le tirage un vin parfait et donner le jour aux différentes cuvées de notre gamme riche d'expression et de finesse.

L'ELABORATION DU VIN
Image 1 / 1

L'ASSEMBLAGE

Etape très importante dans l'élaboration du champagne.
C'est à ce stade que nous allons préparer avec le plus grand soin toutes nos cuvées qui, une à une sont dégustées et analysées. 

Avec le concours de notre œnologue conseil et quelques autres viticulteurs, nous avons pour objectif que nos fidèles clients retrouvent d'année en année la qualité et la continuité du goût des Champagnes L'HOSTE.

L'ASSEMBLAGE
Image 1 / 2

LE TIRAGE

Ou mise en bouteilles s'effectue à  la fin de l'hiver souvent en février.

L'adjonction de levures et de sucre permet  "la prise de mousse" qui va donner l'effervescence  au champagne. Les bouteilles tirées vont vieillir dans nos caves plusieurs années. Pause  au cours de laquelle les arômes s’affinent, les champagnes se bonifient.

LE TIRAGE
Image 1 / 6

LES DERNIERES ETAPES

Le remuage qui consiste à faire descendre dans le col de la bouteille le dépôt formé par les levures durant la prise de mousse.
Le dégorgement  a pour but de chasser ce dépôt de la bouteille, la liqueur composée de sucre et de vin est alors incorporée, le dosage déterminera le type de Champagne : Brut, sec, demi-sec…
Puis l’habillage constituera l’ultime signature.

LES DERNIERES ETAPES
Image 1 / 7